Nous en avons fait du chemin depuis le premier télégramme envoyé en 1844 et le premier coup de téléphone en 1876. SMS, mails, réseaux sociaux, démocratisation du smartphone… Nous vivons aujourd’hui dans un monde ultra connecté. Cette modernisation de nos moyens de communication possède, certes, des bons côtés, mais elle a également des conséquences néfastes. SooCurious vous présente 20 chiffres pour élucider le sujet.  

En 1991, le taux de pénétration du mobile dans le monde était de 0,6 %

portables-anciens

Pour mieux comprendre l’explosion du marché du téléphone portable, il faut savoir qu’en 1991 son taux de pénétration, c’est-à-dire la couverture du marché, était de seulement 0,6 % à l’échelle mondiale.  

 

En 2014, il y avait 6,9 milliards d’abonnements mobiles dans le monde

personnes-telephonesLe téléphone portable est désormais présent dans toutes les régions du monde via Shutterstock

En 2014, nous étions 7,1 milliards d’habitants sur la planète. Le nombre d’abonnements mobiles s’élevait quant à lui à 6,9 milliards, soit un taux de pénétration de 96 %. En un peu plus de 20 ans, le marché du téléphone mobile a tout simplement explosé.

 

Le taux du pénétration du mobile est de 126 % en Europe contre 63 % en Afrique

telephones-afrique

Il existe tout de même des disparités entre les différentes régions du monde. Ainsi, l’Europe ou l’Amérique sont fortement touchées par le phénomène “mobile”. Le taux de pénétration de ce dernier est de 109 % outre-Atlantique et de 126 % sur le Vieux Continent. En Afrique ou dans certaines régions d’Asie, des zones ne sont pas couvertes et certains habitants n’ont pas les moyens de se procurer un téléphone, ce qui met au jour les nombreuses inégalités dans le monde. Le taux de pénétration du téléphone mobile en Asie-Pacifique est de 89 %, alors qu’il est de 63 % en Afrique.

 

Un adulte passe en moyenne près de 23 heures par semaine à envoyer des messages électroniques

homme-technologieNous sommes connectés 24 heures sur 24 via Shutterstock

Entre smartphones, tablettes, montres connectées et ordinateurs portables, nous pouvons constamment communiquer avec les autres, et nous nous devons d’être joignables à n’importe quel moment de la journée. En moyenne, un adulte passe 23 heures par semaine à envoyer des messages depuis son téléphone portable.

 

24 % des personnes possédant un smartphone le consultent plusieurs fois par heure

femmes-smartphonesCertaines personnes ne peuvent pas s’empêcher de consulter leurs smartphones via Shutterstock

Les smartphones sont des outils multifonctions qui nous permettent de faire bien plus que d’envoyer des messages. Informations, jeux, appareils photo, ces objets sont devenus de véritables nécessités dans nos vies, à tel point que 24 % des personnes le consultent plus d’une fois par heure.

 

54 % des personnes consultent leur mobile pendant qu’ils regardent la télévision

couple-teleDe nombreuses personnes consultent leur téléphone en regardant la télévision via Shutterstock

Plus inquiétant encore, l’omniprésence de la technologie dans nos vies nous empêche d’effectuer des tâches sans consulter notre mobile. 54 % des personnes utilisent leur smartphone en regardant la télévision.

 

37 % des utilisateurs consultent leur smartphone lorsqu’ils sont aux toilettes

smartphone-toilettesToutes les occasions sont bonnes pour consulter sont smartphone via Shutterstock

Cette donnée prouve à quel point les téléphones mobiles sont une véritable addiction. 37 % des personnes avouent consulter le leur lorsqu’elles sont aux toilettes. Certes, une façon de faire passer le temps, mais également une démonstration de notre dépendance aux objets connectés.

 

66 % des Français vérifient leur téléphone dans un cadre professionnel en dehors de leur temps de travail

femme-smartphoneDes personnes consultent leur téléphone à des fins professionnelles en dehors de leur temps de travail via Shutterstock

Les smartphones sont aussi devenus des outils, parfois indispensables selon la profession, utilisés à des fins professionnelles. 66 % des Français consultent leur mobile en dehors de leur temps de travail à des fins professionnelles, et ne décrochent donc pas de leur travail même en repos.

 

Près de la moitié des personnes consultent leur téléphone avant de se coucher

smartphone-nuitLes objets connectés ont un effet néfaste sur notre sommeil via Shutterstock

Les smartphones interfèrent grandement avec la qualité du sommeil. Près de la moitié des propriétaires de téléphone mobile l’utilisent dans leur lit juste avant de se coucher. Une démarche anodine qui peut se révéler inquiétante : d’après une étude américaine, l’usage du smartphone après 21 heures nuit au sommeil et provoque des états de fatigue le lendemain.

 

50 % des 18-29 ans vont immédiatement consulter leur téléphone s’ils se réveillent la nuit

telephone-nuitBeaucoup de jeunes consultent leur téléphone la nuit sans raison via Shutterstock

Des personnes consultent également leur smartphone en pleine nuit, alors qu’ils se réveillent sans raison. Ce phénomène touche surtout les jeunes : 50 % des 18-29 ans, et prouve une fois de plus à quel point la technologie peut empiéter sur nos vies.

 

1 tiers des propriétaires de téléphone mobile indiquent qu’il préféreraient abandonner le sexe plutôt que leur smartphone

smartphone-junkie1 tiers des personnes favorisent leur smartphone à l’intimité via Shutterstock

Autre chiffre plus inattendu, 1 tiers des propriétaires de smartphone préféreraient abandonner le sexe plutôt que leur téléphone. Les objets connectés semblent être devenus indispensables à nos vies, un facteur nécessaire à notre bien-être.  

 

42 % des détenteurs de smartphone affirment être accros à leur objet connecté

mains-smartphoneL’addiction aux objets connectés est un phénomène de plus en plus important via Shutterstock

D’après un sondage de l’Institut français d’opinion publique (Ifop), 42 % des propriétaires de smartphone y sont accros. Peut-on réellement parler d’addiction pour ce qui est des objets connectés ? Même si le débat fait rage, il est évident que la surconsommation de ces outils de communication peut s’apparenter à une “toxicomanie sans drogue”, un concept développé par le psychanalyste autrichien Otto Fenichel en 1949.  

 

97 % des téléphones mobiles ne sont pas recyclés

telephone-dechetsNotre consommation de technologie a un impact environnemental désastreux via Shutterstock

En plus de la place écrasante que possède la technologie dans notre quotidien, elle peut également avoir un impact néfaste sur l’environnement. Par exemple, seulement 3 % des téléphones mobiles sont recyclés. Un chiffre alarmant lorsque l’on connaît les matériaux qui les composent, le nombre de vies mises en danger pour se les procurer, et comment ils sont fabriqués.

 

500 millions de tweets sont publiés chaque jour sur Twitter

twitter-oiseaux

Les réseaux sociaux ont largement contribué à l’expansion d’Internet dans nos vies. Nous sommes désormais tous connectés les uns aux autres, et nous pouvons communiquer avec le reste du monde instantanément. Sur Twitter, plate-forme qui compte environ 300 millions d’utilisateurs, 500 millions de tweets sont publiés chaque jour, soit 180 milliards par an.

 

Chaque minute, 72 heures de vidéo sont uploadées sur YouTube

smartphone-youtubed8nn / Shutterstock.com

Autre géant du Web, YouTube est un service d’hébergement de vidéos qui a été lancé en 2005. Chaque minute, pas moins de 72 heures de vidéo sont mises en ligne sur le site.

 

Chaque minute, 216 000 nouvelles photos sont ajoutées sur Instagram

nourriture-instagramLes utilisateurs d’Instagram y publient des photographies de leur quotidien via Shutterstock

Réseau social dédié à la photographie, Instagram a dépassé les 400 millions d’utilisateurs grâce au rachat du géant Facebook. Il permet à ses utilisateurs de créer un véritable journal intime photographique, et offre la possibilité d’embellir ses clichés à coup de filtre et de recadrage. Un concept qui marche puisque, chaque minute, 216 000 nouvelles photos sont publiées sur Instagram.

 

Chaque minute, 416 600 j’aime/j’aime pas se produisent sur Tinder

application-rencontreLes applications de rencontres amoureuses sont de plus en plus nombreuses via Shutterstock

Des applications spécialisées dédiées à de nombreux domaines ont vu le jour, et notamment dans les rencontres amoureuses. C’est le cas de Tinder, un outil à grand succès permettant de choisir un partenaire selon ses affinités, avec un simple clic. Ainsi, 416 000 j’aime/j’aime pas se produisent sur Tinder chaque minute.

 

1,4 milliard de personnes à travers le monde sont des utilisateurs actifs de Facebook

liens-personnesLes réseaux sociaux relient des personnes du monde entier ensemble via Shutterstock

Facebook est incontestablement le réseau social le plus utilisé de par le monde. Fondée en 2004 et dirigée par Mark Zuckerberg, la firme possède 1,4 milliard d’abonnés, un record dans le domaine des réseaux sociaux.

 

Facebook veut atteindre les 5 milliards d’utilisateurs en 2030

facebook-telephoneAlexey Boldin / Shutterstock.com

Le réseau social ne compte bien évidemment pas s’arrêter là. Son objectif ? Atteindre les 5 milliards d’utilisateurs dès 2030, soit 60 % de la population mondiale qui comptera 8,5 milliards d’individus.

 

En 2020, le nombre d’objets connectés à Internet en France s’élèvera à 5 milliards

objets-connectesLes objets connectés sont plus nombreux que les hommes via Shutterstock

L’invasion des objets connectés dans nos vies ne va pas s’arrêter là. De plus en plus de modèles possèdent des fonctionnalités liées à Internet, comme les voitures et les montres. En France, il y aura 5 milliards d’objets connectés en 2020, selon l’institut GFK.

 

Ces chiffres hallucinants révèlent à quel point les nouvelles technologies ont envahi nos vies. Plusieurs études affirment que ce n’est que le commencement, et que ces tendances vont s’amplifier à l’avenir. Même si les objets connectés sont pratiques et nous facilitent la vie, ils changent totalement notre façon de communiquer et nos rapports humains. Vous pouvez également découvrir ces 20 chiffres sur les maladies les plus meurtrières de l’Histoire qui vont vous donner des sueurs froides.